Théâtre Impro

Les Ligues d’impro sont à présent connues et reconnues pour l’innovation qu’elles ont apportée dans le champ artistique. Il s’agit, en se basant sur des techniques originales, de favoriser l’expression d’une créativité mêlant joie du spectacle et émotion.

Éducatrice spécialisée, diplômée d’un Master en Arts du Spectacle, je pratique l’improvisation depuis de nombreuses années (2007) et suis formée à ses techniques. J’ai utilisé cette approche avec plusieurs publics, dans différents contextes : jeunes en difficulté dans le cadre d’une maison de jeunes en quartier populaire, personnes en situation de handicap, adolescents migrants dans un foyer pour mineurs non accompagnés, détenus dans un centre pénitentiaire, jeunes en difficultés dans un ITEP, adultes et jeunes voulant apprendre la technique comme activités de loisir. En pratiquant, les participants auront expérimenté les outils d’expression de l’improvisation qui permettent l’ouverture de soi face à un groupe et du groupe accueillant la singularité de l’individu.

Grâce à l’improvisation, la personne aura expérimenté que l’idée de se tromper n’est pas un réel échec mais une nouvelle vision de l’essai-erreur-créateur. Si je suis capable de me tromper sans attendre de résultat, je serai à même de lâcher toute pression de bien faire. Car il n’y a pas à faire bien mais à être bien avec soi dans le groupe.
La personne sera capable d’être à l’écoute de ses idées, de ses émotions, de son corps. Le tout dans instantanéité et la spontanéité de ce qu’elle est.
Elle aura expérimenté la confiance en elle et ses idées dans un groupe bienveillant et à l’écoute de ses propres émotions et ressenti.

Contenus :

Jeux de groupe, de coopération, d’expression permettant l’ouverture de soi à l’autre et de l’ouverture à l’autre de soi. De rentrer et sortir d’un rôle. Des liens qu’il peut y avoir avec le corps, les émotions et les idées.

Prise de contact avec le corps via des exercices d’expression, de mise en mouvement, d’écoute active du corps et de ses moindres signes.

Prise de contact avec le groupe et mise en confiance avec des jeux d’improvisation.

Chacun aura expérimenté son leadership.

Méthodes :

La méthode est issue d’exercices d’expression. D’exercices ludiques en groupe qui ont pour but d’expérimenter le fait de se tromper face aux autres et voir que la conséquence de l’erreur est la bienveillance et l’expression de soi.

Grâce aux exercices que j’ai expérimentés tout au long de ma pratique de théâtre, de théâtre improvisé et de pratique de danse, je guide les personnes et les groupes vers une écoute subtile du corps et de chaque signal donné à voir sur scène ou dans la vie.

Grâce à une technique de jeux de rôle, je pourrai amener les personnes à rejouer des scènes du quotidien ou difficile pour en trouver les nœuds et amener une prise de recul sur celle-ci pour pouvoir amener une autre lecture et des pistes de résolution.

Je propose une approche globalisante de la personne : elle est un corps en mouvement, en interaction avec un groupe.

J’utilise les techniques du théâtre pour exprimer des états, des émotions, des échecs pour des personnes travaillant ensemble.

Les personnages endossés sur scène montrent des facettes de nous-mêmes exprimés via d’autres biais.

La méthode d’être en scène, de se mettre en scène et à l’écoute de soi et de l’autre est un outil important pour une bonne collaboration entre les personnes.

La prise de distance avec les personnages permet un réel.

Déroulement :

Les participants seront en groupe entre 8 et 12 personnes.

Tenue confortable suggérée.

L’objectif sera de faire expérimenter cet outil aux travailleurs sociaux d’une part mais pourra s’adapter à un groupe d’entrepreneurs avide de ressentir dans leur corps les endroits mobilisés ou bloqués.

Le travail se fera dans un espace dégagé avec de la place pour marcher et se déplacer. Nous aurons le nombre de chaises du nombre de participants présents.

J’articulerai les exercices pour créer une ambiance et un climat de confiance pour que les personnes se sentent en confiance.

Je commencerai par des exercices de dynamisation corporelle individuelle. Puis je ferai travailler le groupe ensemble avec des jeux en cercle de détente et de mise en confiance. Apprendre à se tromper est l’une des bases de l’improvisation. Accueillir et applaudir l’autre quand il se trompe créer un climat fun ludique et permet de créer de nouveau paradigme pour chacun. Et si de l’erreur naissait quelque chose de précieux pour l’expression, le jeu, la scène, l’interaction avec le groupe.

Je varierai les exercices entre groupe, individu et le regard entre les deux. Comment la personne se sent quand elle est regardée ? Puis quand elle est sur scène ? Face à un groupe.